+32 (0) 81 20 66 23 info@neurolead.net
Bonjour à tous,

Le coronavirus s’est imposé à nous, à notre société, nos organisations, institutions et entreprises, et donc à nos équipes.

Particulièrement à votre équipe, celle dont en tant que Manager vous êtes le Leader.

Le coronavirus vient tester notre Leadership : c’est le moment d’être à la hauteur.

Nos équipiers ont besoin de notre Leadership plus que jamais : c’est l’opportunité de l’améliorer.

Comment maintenir et développer un Leadership Positif face au challenge actuel? Nous vous proposons de vous y aider à travers 3 articles sur ce thème qui se complèteront au fur et à mesure sur les prochains jours.

L’objectif est de vous donner des pistes concrètes pour accompagner au mieux vos équipes tout au long de cette période inédite.

Revenons aux bases du Leadership

1. Pourquoi avoir du Leadership Positif, surtout en temps de crise

Chacune de nos organisations et de nos équipes remplissent une mission qui fait du sens pour elles. Mais si nous sommes ensemble, c’est parce qu’aucun de nous ne peut accomplir cette mission seul. A la base donc, une équipe ce sont avant tout des gens qui collaborent avec confiance pour faire ce qu’ils ne pourraient pas faire seuls.

Et ce qui anime cette collaboration, c’est le Leadership, quelle que soit sa forme, même distribuée.

En ces temps de confinement ou de protection, nos modes de collaboration sont mis au défi de se réinventer.

Votre mission c’est de développer du « Ensemble », aujourd’hui plus que jamais

Selon nous, le but et le sens de notre Leadership peut donc s’exprimer par : « Influencer les femmes et les hommes pour qu’ils collaborent le plus efficacement (efficience) et le plus agréablement (bien-être) possible à la réalisation d’un objectif commun plus grand qu’eux seuls »

Concrètement, en ce moment de crise, pensez à l’influence qu’un médecin chef du service des soins intensifs peut avoir sur ses collègues mis sous pression par l’afflux de patients ; pensez à l’influence d’un responsable d’une maison de repos et de soins sur le personnel qui doit faire face et accompagner les résidents âgés, isolés et inquiets ; pensez à la responsable d’un magasin d’alimentation qui doit influencer ses collaborateurs pour les aider à surmonter leur angoisse et continuer à fournir un service essentiel à la population, etc.

2. Comment avoir du Leadership Positif, surtout en temps de crise.

Cela revient à se demander « en tant que Leader, sur quoi puis-je essayer d’avoir une influence ? »

Chez Neurolead, en nous basant sur ce que la science nous apprend sur le fonctionnement optimal du cerveau humain qui pilote nos comportements pour produire les résultats que nous souhaitons (santé, sécurité, développement, relations, prospérité, bien-être, performance, etc.), nous vous proposons de voir les choses comme une fusée. Pour qu’elle arrive à destination, il faut que chaque étage s’allume et fonctionne de manière optimale au bon moment  :

3. Quelles sont nos missions indispensables en tant que Leader pour exercer cette influence, surtout en temps de crise

Inutile de dire qu’il n’y a pas de consensus sur ce qu’est le Leadership ; il y avait ce matin 90.000 livres sur le Leadership sur Amazon…

Fort de nos recherches et expériences, chez NeuroLead nous pensons que, pour être un bon Leader qui répond aux attentes de ses collaborateurs et collègues, il faut couvrir chacune des 5 missions suivantes, sans exception :

  • Animation: Animer une équipe, c’est créer les conditions de la confiance, qui est la base de toute collaboration, puis ensuite stimuler une communication positive et constructive, résoudre les inévitables tensions et faire circuler l’information vitale, le tout pour stimuler la collaboration optimale
  • Vision: Avoir une vision, non seulement sur notre « pourquoi », notre mission, mais aussi sur « comment voir » les choses et les défis, adopter un état d’esprit spécifique
  • Décision: Le but de votre équipe, c’est l’action, laquelle suppose une décision préalable. Il vous revient non pas de tout décider nous-même, mais de mettre en place les processus nécessaires pour que toutes les décisions soient prises en temps et heure, de la manière la mieux adaptée au sujet : commander, consulter, compter ou créer le consensus, cela dépendra de vous.
  • Motivation: Vous avez une grande influence pour créer les conditions qui permettent aux motivations de chaque collaborateur de se déployer de manière optimale.
  • Attitude: « Walk the talk » : Votre attitude est la clé de voûte qui fait tenir l’ensemble. Vous inspirerez vos collaborateurs et collègues par l’exemplarité et la cohérence de votre attitude par rapport aux quatre autres missions

4. Si l’on se focalise sur nos 5 missions de Leader Positif, que pouvons-nous faire maintenant concrètement?

S’il y a bien un moment où vos équipiers comptent sur vous, c’est maintenant !

Nous vous proposons 16 suggestions applicables sur le terrain que nous allons explorer en trois articles.

Aujourd’hui, abordons les thèmes de la physiologie et de l’animation.

PHYSIOLOGIE

C’est la base de tout : sans énergie, pas d’action ; sans dopamine, pas de changement ; sans ocytocine, pas de confiance ; sans repos, pas de performance.

Vous recevez suffisamment d’informations et de conseils sanitaires par ailleurs pour que nous n’y revenions pas ici.

Notre seul message est de vous inviter à gérer les efforts de vos équipes dans la durée, comme un « bon entraineur ». La saison sera longue. Nous sommes partis pour une période importante de confinement, de précautions, de télétravail, de remplacement des équipiers malades, etc. Il faudra durer.

Les entreprises ont l’art de mettre la pression sur les objectifs et de multiplier les priorités. Mais cette fois-ci, vous êtes plutôt en mode BCP : « Business Continuity Plan » ou mode dégradé. Focalisez sur le strict nécessaire et reportez tout le reste. Le cours de bourse attendra. La situation de crise met déjà suffisamment de pression sur chacun. N’en rajoutez pas. Le but est de rester en bonne santé autant que possible, de ne pas surcharger les systèmes immunitaires par du stress évitable et de favoriser une récupération physique aussi professionnelle que les grands sportifs.

De plus, la fin du confinement signifiera certainement une reprise brusque et élevée des activités qu’il ne faudra pas sous estimer en terme énergétique et psychologique.

Un seul mot d’ordre, réduisez la pression au strict minimum. Jetez du lest autant que possible.

ANIMATION

Comme Leader, vous êtes l’âme de votre équipe, vous lui permettez de vivre, de s’animer, d’échanger l’information, de communiquer et de collaborer pour construire.

Si nous revenons sur le schéma de notre fusée dans le point 2, pour obtenir les résultats attendus, vous pouvez avoir de l’influence sur la Motivation de vos équipe, sur leurs Emotions et Ressentis et  sur leurs Pensées et Etat d’esprit.

Comment influencer positivement la Motivation ?

Votre tout premier devoir est de vous connecter avec vos équipiers. Nous voyons ces jours-ci trop de collaborateurs abandonnés en rase campagne par leur manager sous prétexte de télétravail ou d’autres priorités. La création et l’entretien des liens sociaux est une motivation absolument fondamentale de tous les êtres humains. La « Distance Sociale » n’est pas synonyme de « solitude ou abandon ou isolement social». Nous devrions plutôt parler de « distance physique, mais proximité sociale »

Concrètement : Commencez la journée par prendre contact ; convenez d’une routine de contact de l’équipe et des individus, à telle heure par tel moyen, et rendez-là prévisible pour éviter autant l’incertitude que l’intrusion. Prenez des nouvelles régulièrement. Envoyez des messages de soutien chaque jour. Partagez l’information utile, faites-là circuler et filtrez l’information inutile ou anxiogène.. Rappelez-vous qu’il y a beaucoup d’inquiétudes dans l’air et, qu’à défaut d’information, les cerveaux de vos équipiers imagineront le pire : écrivez le récit vous-même . Connecter va bien sûr dans les deux sens : soyez de bons « écoutants » actifs. Prenez ce temps de connecter, c’est un investissement précieux

Comment susciter des Emotions et Sentiments positifs?

Pour le moment, il y a trop d’insécurité et pas assez de bonnes nouvelles. C’est le moment de développer davantage la Sécurité Psychologique. C’est très simple. C’est le fait que chacun dans l’équipe se sente en confiance pour exprimer ses émotions, ses idées, ses préoccupations ou ses erreurs, sans prendre le risque de se faire juger ou remballer ou ridiculiser. Si les gens sont en confiance, alors seulement ils pourront communiquer positivement. Profitez-en pour augmenter le plaisir dans la communication.

Concrètement : Discutez avec votre équipe des bienfaits de la sécurité psychologique, de la confiance mutuelle ; faites-en un objectif collectif : « ici on peut tout se dire sans crainte », « pourquoi est-ce important/souhaitable ? » Ensuite, mettez en place des occasions ou des moments pour s’exprimer : boite mail, chat, virtual meeting, entretien individuel, etc. Enfin, faites l’effort d’accueillir positivement tout ce qui remontera; le but n’est pas d’être d’accord, mais de valoriser la communication franche et confiante : « Merci pour ton idée, nous allons regarder ça de plus près. », « je comprends, tu as bien fait de m’en parler » etc.

Sur ce socle de sécurité, développez une communication plus positive : le cerveau humain est biaisé vers le négatif ; il accorde cinq fois plus d’importance, de priorité et d’énergie au traitement du négatif qu’au traitement du positif, pour des raisons évidentes  d’évolution: priorité à la survie. Alors imaginez ce qu’il encaisse actuellement. A l’inverse, les études ont montré que les équipes les plus productives et les couples les plus heureux partagent une caractéristique surprenante : ils font l’effort intentionnel d’exprimer cinq fois plus de positif que de négatif.  Pour le moment nous sommes tous surchargés de négatif. Vous avez comme Leader le pouvoir d’influencer cette situation.

Concrètement : Souriez, même en téléconférence. Commencez vos réunions en demandant « qui a une bonne nouvelle » et laissez cette personne exprimer sa bonne nouvelle en l’écoutant activement: une mise en production, un succès commercial, une idée astucieuse, une solution à un problème, etc. Observez comment ce moment positif va ensuite imprégner les cerveaux et les attitudes du groupe pour le reste de la discussion. Célébrez les petits succès du jour. Exprimez votre bienveillance, votre reconnaissance ou votre gratitude au moins une fois par jour. Nos pensées et notre communication sont faites de mots ; choisissez systématiquement d’affronter la réalité sans vous leurrer, mais avec un vocabulaire positif ou constructif : au lieu de « nous avons un problème », dites « nous avons un défi » ; au lieu de «ça ne marche pas » dites « on cherche toujours une solution », au lieu de dire « pas » dites « pas encore », au lieu de « nous craignons que… » dites « nous sommes vigilants et faisons attention à… »

N’oubliez-pas d’utiliser l’humour souvent, ça permet de dédramatiser, de prendre du recul, de souder les équipes et d’avoir une oasis de plaisir même dans les moments difficiles.

 

Comment créer des Pensées et un Etat d’esprit constructif ? Activez l’intelligence collective

Vous et vos équipes faites face à des temps inédits, à une situation d’une incroyable complexité et à des événements nouveaux et imprévisibles.

Face à cette situation, il faut d’abord prendre conscience que nos routines sont dépassées, nos habitudes sont inadaptées, nos « bonnes pratiques » sont largement inopérantes.

Il faut ensuite comprendre que le salut ne viendra que de l’Intelligence. Une seule solution, s’adapter.

Et aucune intelligence individuelle n’est à la hauteur de l’enjeu : il n’y a pas de « femme providentielle », ni « d’homme de la situation ».

Nos problèmes ne pourront être résolus que par une mobilisation maximale de l’Intelligence Collective

L’intelligence collective se nourrit d’ingrédients spécifiques : Sécurité psychologique (voir plus haut), diversité des opinions, égalité de l’accès à la parole, activation de l’intelligence adaptative dans notre cortex préfrontal. Vous êtes le chef de cuisine qui veille au bon usage de ces ingrédients et au bon dosage de la recette.

Concrètement : Discutez ouvertement et ensemble des défis à relever. Demandez l’avis et la contribution de tous vos équipiers. Veillez à une diversité maximale des suggestions, avis, conseils, propositions. Veillez aussi à ce que le tour de table soit équitablement réparti et que tout le monde puisse s’exprimer, et pas seulement les extravertis et les impulsifs, mais aussi les introvertis et les réflexifs. Ne forcez personne, mais invitez tout le monde. Donnez du temps à la réflexion.

Affirmez moins, questionnez plus. Utilisez un maximum de questions ouvertes et ciblées

  • Questions ouvertes auxquelles on ne peut pas répondre par « oui » ou « non » mais pour lesquelles il faut réfléchir : « que penses-tu de… ? » « Que proposerais-tu pour…? »
  • Questions ciblées orientées dans une direction, vers une cible ou vers un mode de pensée
  • Pour stimuler la curiosité: « quels sont les éléments nouveaux ? Comment ont fait les autres ? Qu’as-tu découvert / appris ? » ;
  • Pour stimuler la nuance: « quels sont les inconvénients, avec quelles priorités ? Mais aussi quels sont les avantages, dans quel ordre ? « Peux-tu me donner plus de détails ? », « Peux-tu élaborer ? »
  • Pour stimuler la réflexion en mode solution: « Quelles sont vos idées sur… ? », « Quelles seraient les conséquences de la situation si nous ne faisons rien… et si nous faisions ceci… ? » « Quelles sont nos options ? Quelles seraient les trois meilleures alternatives ? Pourquoi ? » Etc.

Orientez la discussion et la réflexion vers un état d’esprit de développement (le Growth Mindset) : « Qu’apprenons-nous de ceci ? » « Quelle est la leçon ? » « Qu’est-ce que ça nous permet de développer ? », « Quelle amélioration pouvons-nous tirer  de cette expérience ? »

Au moment où je vous écris, nous voyons une floraison d’idées ingénieuses dans les laboratoires, les hôpitaux, les commerces alimentaires, les services essentiels, les transports, les services financiers, etc.

L’intelligence adaptative collective est en plein essor.

Et vous ? Quelles actions allez-vous prendre pour améliorer votre Leadership grâce à votre Animation tout tenant compte des besoins physiologiques de votre équipe ?

Simon Sinek a dit un jour ceci : « Il y a deux moyens d’influencer les comportements : la manipulation ou l’inspiration »

Animez d’une manière la plus inspirante possible…

Nous allons tous nous adapter, tôt ou tard, facilement ou difficilement, individuellement et collectivement à cette pandémie.

Et nous allons en apprendre beaucoup.

Ces apprentissages changeront nos vies.

Ça dépendra de nos choix.

Votre Leadership Positif influencera ces choix

NeuroLead vous propose cette nouvelle petite goutte d’eau dans la mer pour vous y aider.

Prochain article : la Vision et la Motivation

 

Pour plus d’information:

Neurolead

patrick.goffart@neurolead.net

Pin It on Pinterest

Share This